Nouvelles

Semaine nationale de l'assurance animale - 13 au 19 septembre 2020

Articles - Image d'intro

L’assurance animale, une présence rassurante !

L’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ)1 en pratique des petits animaux rappelle que le jour où votre fidèle compagnon sera souffrant et que vous aurez besoin d’une assistance financière pour lui offrir les meilleurs soins, vous pourriez trouver rassurant de compter sur une bonne police d’assurance pour vous soutenir.

Au cours des derniers mois, afin de les aider moralement et physiquement à contrer l’isolement relié à la pandémie de COVID-19, les Québécois ont redécouvert, les vertus et le bonheur de posséder un chat ou un chien. Près de trois millions d’aidants naturels et dévoués !

Malheureusement, l’AMVQ craint que la réduction de revenus découlant de la perte de nombreux d’emplois et les difficultés financières de plusieurs familles, aient de graves conséquences advenant l’apparition de problèmes de santé chez leurs animaux de compagnie. Dans ces circonstances, plusieurs propriétaires pourraient faire face à des choix déchirants.

D’autant plus que les mesures d’hygiène sanitaires très strictes exigées par l’Institut national de la santé publique restreignent l’accès aux établissements vétérinaires et ralentissent les suivis de santé, les stérilisations et les programmes de prévention des maladies.

C’est pour toutes ces raisons que l’AMVQ, dans le cadre de la Semaine nationale de l’assurance animale, invite, cette année plus que jamais, les propriétaires de chats et de chiens, à prendre connaissance de l’existence de police d’assurance pour animaux. Un atout supplémentaire dans l’arsenal visant à réduire la quantité d’animaux souffrants, abandonnés ou même euthanasiés.

 

Des chiffres révélateurs

Selon le North American Pet Health Insurance Industry report2, au Canada, en 2019, environ 300 000 chats et de chiens bénéficiaient d’une couverture d’assurance soit une augmentation de 11,6 % par rapport à l’année précédente. Les chiens représentent 78 % des ventes d’assurances et les chats 22 % ! En Amérique du Nord, on parle de quelque 2,82 millions de polices actives.

De prime abord, cela peut sembler énorme, mais ceci ne constitue que 1,5 % de tous les chats et les chiens au pays. Un chiffre similaire à ce que l’on retrouve aux États-Unis (1 %), mais qui est nettement inférieur aux 6 % en France aux quelque 35 % en Grande-Bretagne ou aux 80 % en Suède.   

Nous savons que les assurances ont un impact majeur sur la réduction du nombre d’euthanasies trop souvent causées par l’incapacité financière des propriétaires d’assumer les frais médicaux reliés à des problèmes de santé ou d’accidents fortuits subis par leur animal.

Que ce soit à la suite d’un banal accident, d’une grave maladie ou les conséquences normales du vieillissement, les occasions de se voir rembourser ses frais médicaux sont multiples.

Voici d’ailleurs la liste des demandes les plus fréquentes en 2019 aux États-Unis et au Canada chez les chats : diabète, diarrhée, hyperthyroïdisme, infection et problèmes urinaires, inflammation du système digestif, otite, problèmes cutanés, affections gastriques, complication rénale, maladies respiratoires et vomissements.

Chez les chiens : allergies, boiterie, diarrhée, otites, présence de masses, excroissance ou tumeur, problèmes cutanés, désordres et infections urinaires, rupture de ligaments croisés, troubles gastro-intestinaux, et vomissements et soins préventifs.

Même avec le meilleur suivi médical préventif, l’alimentation par excellence ou la couverture vaccinale et parasitaire la plus optimale, impossible de prévoir si un jour ou l’autre votre compagnon ne sera pas affecté par une des conditions précédemment mentionnées dans la liste des réclamations les plus courantes.

 

Témoignage : lorsque Dallas fut immobilisée en plein confinement !

Chaque jour, de plus en plus de propriétaires d’animaux se réjouissent d’avoir pris la sage décision d’acquérir une assurance pour leur animal afin de lui assurer les meilleurs traitements possibles. Ce fut le cas, il y a quelques mois, de Mme Flavie Lechat et de sa petite chienne Dallas !

Au moment où tout le Québec fut forcé de se mettre sur pause, en raison du confinement obligatoire causé par la Covid-19, Dallas, une gentille petite levrette italienne, véritable boule d’énergie, s’est également retrouvée immobilisée, mais pour une tout autre raison.

En effet, en mars dernier, alors qu’elle s’amusait avec sa balle préférée, Dallas, toujours aussi enjouée et exubérante a bondi sur le lit avant de se précipiter à nouveau sur le plancher.

C’est à ce moment que sa maîtresse entendit un intense cri de douleur ! Dans sa descente, Dallas venait de se fracturer très sérieusement la patte avant. En pleurs et en état de choc, Mme LeChat s’est immédiatement dirigée vers un centre de référence vétérinaire. Afin de soulager ses souffrances, un chirurgien orthopédique fut rapidement mis à contribution afin de réduire la fracture à l’aide d’une fine tige de métal insérée à l’intérieur de l’os.

De retour à la maison et confinée au repos avec ses maîtres, Dallas a très bien récupéré de sa mésaventure. Par sa bonne humeur, sa joie de vivre et son côté espiègle, elle leur aura également permis de profiter des avantages du télétravail en présence d’un fidèle compagnon.

Mais cette histoire, pour des raisons monétaires, aurait bien pu mal se terminer, comme cela arrive beaucoup trop souvent si Mme Lechat n’avait été aussi avisée.

En effet, dès son acquisition et à la suggestion de son éleveur, celle-ci s’était procuré une assurance accident pour sa petite Dallas. Ainsi, à peine quelques jours après avoir réglé la facture reliée aux soins d’urgence, à la chirurgie et au suivi, elle a reçu un chèque de 3 754,03 $ couvrant une grande partie des frais médicaux.

Une très sage décision qu’elle n’a jamais regrettée ! Aujourd’hui, elle suggère à tous les propriétaires de chiens d’envisager l’acquisition d’une assurance animale. Et pas question de mettre fin à sa police, car, après tout, Dallas ne semble vraiment pas prête d’arrêter ses courses et ses folles acrobaties !

 

Des réclamations records aux États-Unis

Selon le North American Pet Health Insurance Industry Report de 2020, à New York, en 2019, le propriétaire d’un chien labrador de sept ans sous dialyse s’est vu indemniser par son assurance animale, la somme de 81 256 $.

Dans la même ville, un autre a reçu un chèque de 80 492 $ pour le remboursement des traitements d’une pneumonie par aspiration de son bulldog anglais de quatre ans.

À l’autre bout du pays, à San Francisco, un bulldog français de quatre ans souffrant de paralysie des muscles respiratoires a vu son maître se faire rembourser 67 626 $.

 

Informez-vous!

Il est clair qu’une police d’assurance maladie pour son chat ou son chien assure également une certaine paix de l’esprit advenant une malchance.

Prenez toutefois la peine de bien regarder les divers programmes offerts afin de choisir celui qui convient le mieux à votre animal ; tous ne sont pas équivalents. Certains vous proposeront un programme accident de base tandis que d’autres vous recommanderont des programmes extrêmement élaborés, incluant une multitude de services connexes. 

Il est essentiel de savoir qu’il peut aussi y avoir des exclusions selon l’âge, la race de l’animal et les antécédents médicaux. Trouvez le programme qui correspond à votre budget et à vos besoins.

N’hésitez donc pas à demander à votre médecin vétérinaire ou à un membre de son équipe médicale de vous donner des brochures d’information sur le sujet ou à vous mettre en contact avec les représentants des différentes compagnies. Des programmes d’essai sans frais sont même disponibles.

Il ne tient qu’à nous de partager ces informations afin que plus personne au Québec, lors d’un coup du sort avec son animal, ne dise « Si j’avais su que les assurances pour animaux existaient ! » 

À cet effet, l’AMVQ tient à remercier la compagnie Pet Plus Us3 pour son support dans la promotion de la Semaine nationale de l’assurance animale.

 

  1. L'Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux regroupe 850 médecins vétérinaires. Pour en savoir plus : www.amvq.quebec
  1. North American Pet Health Insurance Industry Report, State of the industry 2020. North American Pet Health Insurance Association (Naphia). Pour en connaître davantage : : https://naphia.org/about-the-industry/
  1. © PTZ Insurance Services ltée, une filiale en propriété exclusive de Pethealth Inc., 2019. Tous droits réservés. Pets Plus UsMD est une division de PTZ Insurance Services ltée. ; ses produits sont souscrits par la Société d’assurance générale Northbridge et sont distribués par PTZ Insurance Services ltée et Sodaco Juridique inc. au Québec. Pour en savoir plus : www.petsplusus.com/fr

 

GAGNEZ UNE ANNÉE D’ASSURANCE ACCIDENT
POUR VOTRE FIDÈLE COMPAGNON

Dans le cadre de la Semaine nationale de l’assurance animale, courez la chance de gagner une assurance accident pour votre fidèle compagnon offerte par l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux.

Rien de plus simple : faites-nous parvenir vos coordonnées, une photo de vous avec votre chat ou votre chien, et dites-nous, en quelques mots, comment celui-ci vous a aidé à passer à travers le confinement causé par la COVID-19 à l'adresse courriel suivante : amvq@amvq.qc.ca

Le gagnant sera sélectionné par tirage au sort le 1er octobre 2020 et les photos devront être expédiées avant le 30 septembre à 23 h 59.

Pour participer, vous devez être majeur et résider au Québec. 

 

Retour