Nouvelles

Semaine nationale de la sensibilisation à la stérilisation animale - 20 au 26 février 2022

Articles - Image d'intro

Au cours des deux dernières années, nombreux sommes-nous à avoir redécouvert le grand bonheur d’avoir un animal pour nous tenir compagnie en période de crise. À tel point que, pour la première fois au Québec, le pourcentage des ménages qui hébergent un chat ou un chien vient de dépasser la barre des 50 %.

Au cours des deux dernières années, nombreux sommes-nous à avoir redécouvert le grand bonheur d’avoir un animal pour nous tenir compagnie en période de crise. À tel point que, pour la première fois au Québec, le pourcentage des ménages qui hébergent un chat ou un chien vient de dépasser la barre des 50 %.

Les chats et les chiens sont désormais plus de 3,25 millions dans la province!

Ce n'est plus un secret… Cette forte augmentation d’animaux (plus de 200 000 depuis le début de la pandémie), ajoutée aux nombreuses contraintes sanitaires et au manque criant de personnel dans les établissements vétérinaires, a malheureusement comme conséquence de réduire considérablement l’accès aux soins vétérinaires.

La prise en charge des animaux souffrants demeure la priorité des milieux vétérinaires. Malheureusement, ils se voient actuellement dans l’obligation de repousser certaines interventions préventives et électives, comme les chirurgies de stérilisation. Cette situation fait en sorte que les délais pour faire stériliser un animal de compagnie se sont allongés, passant de quelques jours à quelques semaines ou quelques mois.

L’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux (AMVQ) profite de la Semaine nationale de sensibilisation à la stérilisation animale pour rappeler à tous que la communauté vétérinaire a toujours grandement à cœur la lutte contre la surpopulation d’animaux de compagnie. Si les foyers à accueillir des chats et des chiens sont plus nombreux, cela ne signifie pas que la surpopulation d’animaux de compagnie est résolue. Encore trop d’animaux se trouvent sans propriétaire, encore trop d’animaux en santé sont euthanasiés. Nous verrons dans la prochaine année (avec un peu de chance!) la fin du télétravail. Cela risque malheureusement d’entraîner une vague d’abandons. 

Plus que jamais, la régulation des naissances s’avère essentielle!

Les milieux vétérinaires font tout ce qui est en leur pouvoir pour maintenir le rythme et faire le plus possible de stérilisations.

En tant que propriétaire, vous pouvez grandement les aider :
•    Soyez extrêmement vigilants afin de minimiser les blessures, les intoxications et autres situations nécessitant une consultation vétérinaire.
•    Dès l’adoption de votre animal, déterminez avec votre vétérinaire l’âge à laquelle devrait avoir lieu la chirurgie de stérilisation et si possible, prenez immédiatement rendez-vous. 
•    Il est possible que votre animal devienne fertile avant son rendez-vous de chirurgie de stérilisation. Les chats sont particulièrement précoces, certains peuvent se reproduire dès l’âge de 4 mois! Il est essentiel d’éviter les contacts avec d’autres animaux fertiles jusqu’au moment de la stérilisation. Cela est absolument essentiel pour éviter les portées non désirées! Les chats devraient donc être maintenus à l’intérieur en tout temps jusqu’à leur stérilisation. Les chiens devraient être maintenus en laisse en tout temps en présence d’autres chiens non stérilisés. Si votre chat ou votre chien a un ami de sexe opposé à la maison, assurez-vous qu’ils ne sont pas en contact tant que l’un d’entre eux n’est pas stérilisé, et ce même s’il s’agit d’une fratrie. Si malgré votre vigilance un coït est suspecté, informez-en immédiatement votre vétérinaire. Il pourra discuter des options avec vous, notamment devancer rapidement le rendez-vous de chirurgie de stérilisation. 

Merci de participer activement à l’amélioration du bien-être animal en nous aidant à lutter contre la surpopulation de chats et de chiens au Québec. Votre collaboration est extrêmement précieuse. Votre compagnon et son vétérinaire vous en sont infiniment reconnaissants!  
 

Retour