Nouvelles

COVID-19 - Une forte pression pour les médecins vétérinaires

Articles - Image d'intro

L’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) en pratique des petits animaux est très fière du travail accompli par ses membres pendant la période de confinement causée par la COVID-19. Ils ont su assurer les services essentiels et depuis, ils doivent répondre à une demande accrue en matière de soins préventifs. 

Toutefois, le respect des consignes sanitaires imposées par la sécurité publique est extrêmement contraignant et occasionne parfois des délais dans la prise de rendez-vous pour certaines procédures.

Rappelons que toutes les mesures d’hygiène mises en place visent uniquement à protéger l’ensemble du personnel médical, car une éventuelle mise en quarantaine d'une clinique, d'un hôpital ou d'un centre d'urgence vétérinaire priverait en soin des milliers d’autres animaux. 

La pénurie de personnel, les retards dans l'approvisionnement de médicaments et de matériel associés à une récente augmentation du nombre d’adoptions de chats et de chiens sont également des facteurs qui créent une pression supplémentaire pour les médecins vétérinaires et leur équipe.

Malgré tout, à la grandeur du Québec, sachez que ceux-ci déploient tous les efforts nécessaires afin de s’assurer qu’aucun animal ne souffre de la situation.

C’est pourquoi l’AMVQ tient à remercier les gardiens d’animaux pour leur patience et leur indulgence envers les médecins vétérinaires et leur personnel. Ces derniers ont la très lourde responsabilité de préserver non seulement la santé des chiens et des chats, mais aussi celle de leurs propriétaires et de toute leur famille.

Retour